J'accueille un chiot, par où commencer ? Quelques conseils pour bien démarrer avec son chiot
Sommaire 1. Qui est ce chiot ? 2. Apprendre à le comprendre 3. Sa place au sein de la famille 4. Comment s’y prendre pour lui apprendre des choses Renforcement et punition Une discipline douce : une main de fer dans un gant de velours Félicitation, interdiction, récompense L’usage de la violence est à proscrire Quelle punition ? 5. Socialisation et familiarisation 6. Que commencer à lui apprendre dès son arrivée Lui apprendre son nom Lui apprendre à faire attention à vous L’habituer à être touché Apprentissage de la propreté La félicitation et l’interdiction Les positions « assis », « couché » et « debout » Le rappel Commencer la marche en laisse Apprendre à son chien à attendre 7. Quelques petits problèmes fréquemment rencontrés Les mordillements du chiot Il saute sur les gens C’est un véritable piranha ! 8. Equipement
Document au format .pdf de 40 pages que vous pouvez acquérir par paiement Paypal pour la somme de 9,50 euros. Dès réception de votre paiement le document vous sera envoyé à votre adresse de messagerie.
Votre chiot est arrivé à la maison ! Il est insouciant, aime tout le monde, vif et spontané, joueur, calin, un vrai bonheur. Mais vous découvrez peut être aussi que le chiot que l'on vous a confié est apeuré, craintif, toujours dans son coin, insaisissable... Dans le premier cas, entretenez la confiance que ce petit être veut déjà mettre en vous ! Montrez lui ce que vous attendez de lui, félicitez-le dès qu'il fait quelque chose de bien, amusez-vous et consultez le document ci contre pour aller plus loin. Dans le second cas... oubliez pour le moment les apprentissages "classiques". Il faut tout d'abord que vous construisiez une relationde confiance avec ce petit être. Ne le brusquez pas, ne le forcez pas. Laissez le venir à vous à son rythme. Appelez le doucement, lancez lui doucement des friandises, mettez vous à sa hauteur. D'abord à bonne distance puis de plus en plus près de vous. N'essayez pas de l'attrapper ou le porter. Tant qu'il ne se sentira pas en sécurité, qu'il ne sera pas à l'aise, il ne pourra de toute façon rien apprendre. Oréo, notre petit dernier shetland a mis deux semaines pour être apprivoisé... Nous l'avons aidé un peu en lui donnant des fleurs de Bach adaptées à sa crainte des choses nouvelles (voyez avec votre vétérinaire ou conseiller en fleurs de Bach). Surtout n'essayez pas de brûler les étapes, vous feriez plus de mal que de bien. Une fois le chiot en confiance avec vous, progressez très doucement : habituez le à être caressé, touché, porté. Puis demandez lui des choses simples : sortir, venir, à se laisser mettre le harnais et la laisse. Vous pourrez tout lui apprendre, comme un autre chiot, mais cela sera beaucoup plus étalé dans le temps et demandera beaucoup de tact. Vous avez un chiot très influençable par son environnement, il va falloir s'y adapter ! Mais ils en valent tellement la peine !
Accueil Contact J'éduque mon chien moi même Description Dans la presse Matériel recommandé Pour aller plus loin Index des articles Le saviez-vous Le saviez vous 2 Le saviez-vous 3 Qui suis-je Conseils éducation Description En pratique Références bibliographiques Matériel Nous ne pouvons peut être pas faire la différence entre tous les animaux mais nous pouvons faire toute la différence pour certains d'entre eux...
Martine Bohy Pistes de reflexion, conseils et astuces pour une co-habitation agréable avec nos chiens
Mentions légales
Conditions - Copyright 2013
Liens